Actualités

La piscine de la Conterie s’est dotée de solutions pour faire face à la crise de l’énergie
10/06/2022

Face à la crise de l’énergie, de nombreuses piscines ont été contraintes de fermer leurs portes. Le coût de l’énergie nécessaire à la chauffe et la gestion des bassins pèse notamment sur le budget de près de 4 500 piscines publiques en France. La piscine de la Conterie à Chartres de Bretagne (35) s’est dotée de solutions, dont Purecontrol, pour survivre à cette crise. Stéphane Chatenet, directeur du Syndicat intercommunal de la piscine vous explique la stratégie initiée depuis plusieurs années. 

Face à la crise de l’énergie, nous avons entendu parler piscines contraintes de fermer. Pouvez-vous nous expliquer la situation, et comment ces piscines ont pu en arriver à cette décision ? 

« Nous sortons de deux ans de crise Covid, avec plusieurs fermetures décidées par l’Etat. Certaines piscines étaient déjà dans une situation financière délicate. On a donc fortement été impactés par la crise du Covid-19. 

Maintenant, nous avons une augmentation très nette du coût de l’énergie. Un élément qui était prévu, certes. Mais qui a été multiplié par la situation géopolitique en Ukraine, et de façon exponentielle. La situation est très simple : aujourd’hui est confronté à un multiplicateur de 2,6 sur l’électricité, et 2,4 sur le gaz pour l’Ille-et-Vilaine. Ailleurs c’est différent, avec des montants parfois supérieurs. Pour vous donner un exemple, nous allons payer 260 000€ de plus l’année prochaine en électricité si nous continuons à consommer autant que cette année.

C’est impossible, parce que bien sûr nous nous inscrivons dans quelque chose de collectif. Il y a aussi les écoles à chauffer et éclairer, les EHPAD, … Toutes les collectivités possèdent un ensemble de services à la population qui sont tous impactés par cette augmentation. La partie sportive n’est qu’une partie du choc énergétique. 

Le coût de l’énergie va rendre impossible l’exploitation telle qu’elle est pour beaucoup de piscines. 70% des piscines en France sont au gaz. Le reste parle de lui-même : l’impact du prix du gaz va être extrêmement violent pour certains équipements, et toutes les collectivités ne sont pas des collectivités riches. Ça reste un service à la population, donc certains équipements sont en plus plutôt anciens. En terme énergétique, c’est un énorme problème. Aujourd’hui nous sommes face à des situations qui peuvent être très variables d’un équipement à l’autre, mais qui seront très difficiles voire insupportables pour certains. »

Votre piscine s’inscrit déjà depuis quelques années dans une stratégie de réduction des consommations d’énergie. Quelles solutions avez-vous mis en place pour pallier ces enjeux ? 

« Heureusement, la piscine de la Conterie est chauffée au bois depuis 2008. Nous avons surtout sécurisé son installation et son fonctionnement. Nous améliorons depuis 10 ans les consommations énergétiques et la consommation d’eau. Et l’année dernière, nous avons lancé l’isolation de tous les tuyaux des sous-sols, y compris ceux de traitement d’eau, et l’installation d’un système de récupération de calories perdues. Ça représente des petites économies, mais mis bout à bout on espère arriver à faire face à la crise. 

Depuis nous avons entrepris des actions d’information vis à vis des médias et avons reçu un label [Piscine de Demain, NDLR] pour que les usagers puissent identifier le côté économe de la piscine, et écologique. Nous faisons également remonter des informations précieuses auprès des élus, afin qu’ils puissent prendre des décisions adaptées. Un ensemble de solutions permettra d’avoir quelque chose.

C’est très important par exemple que nous avons travaillé avec Purecontrol. C’est un des éléments importants de notre efficacité énergétique. Le pilotage nous permet de mieux réguler nos chauffages, de moins consommer d’électricité. Tout simplement, d’être dans une solution d’avenir. Il faut toujours un pied en avance. »

Concrètement, en quoi Purecontrol est une solution d’efficacité énergétique pour votre piscine ? 

« En 2017, Purecontrol a cherché un équipement qui était déjà efficient au niveau énergétique sur la Région Bretagne. Nous avons accepté cette opération qui consistait à créer un modèle et de transmettre nos données à Purecontrol pour qu’ils puissent alimenter l’algorithme et développer des performances d’analyse qui sont beaucoup plus rapides que l’humain. Comme je le dis toujours, ça se passe en nanosecondes dans un ordinateur. Moi, quand je suis à la seconde, je suis bien content ! Donc ça nous a surtout permis depuis maintenant 5 ans d’améliorer significativement le chauffage des bassins et d’analyser nos fonctionnements sur le traitement. Et donc d’être un peu plus efficients énergétiquement. C’est en sollicitant moins et mieux la chaudière bois que nous faisons face à moins de pannes, et donc nous consommons beaucoup moins de gaz. Nous travaillons en toute sécurité et en toute confiance avec Purecontrol à ce niveau là. Les modèles d’économie d’énergie par l’intelligence artificielle sont sans doute les plus proches de la réalité. Je pense que beaucoup de gens vont comprendre le principe de réalité aujourd’hui, avec cette crise de l’énergie. »

Quels sont les bénéfices de la solution Purecontrol, et, plus largement, de votre démarche depuis plusieurs années ? 

« On est aujourd’hui à 10,9% d’économies énergétique sur les bassins. Avec le bassin nordique, on sait qu’on peut atteindre 17% sur un équipement qui avait déjà énormément fait au niveau économies. Nous avions baissé les dépenses de 80 000€ par an pratiquement. On avait déjà ce côté très efficace énergétiquement, qui permettait d’aller encore plus loin pour Purecontrol. On est très contents d’avoir fait toutes ces démarches. Quand l’électricité va augmenter, le coût bois également, nous allons faire face non pas qu’à une crise énergétique, mais bien à une crise financière. Faire attention à tout ça au quotidien, c’est s’assurer un avenir. Les gens de Purecontrol apportent un vrai soutien, parce qu’ils ont cette approche là aussi.

Si chaque établissement fait un effort dans ce domaine, on arriverait à atteindre des objectifs collectifs sur l’ensemble des équipements sportifs et des collectivités. A très court terme, c’est d’avoir un ensemble de solutions dont Purecontrol fait partie. Sachant que Purecontrol c’est quelque chose de simple, on a juste un serveur à brancher sur nos systèmes informatiques de la piscine. On espère pouvoir continuer à s’améliorer, et qu’on puisse enfin sortir de toutes ces crises et qu’on puisse retrouver une sérénité. »

Suggestion d'autres articles

Juin 30 2022
Le groupe Saur et la société Purecontrol signent un partenariat pour optimiser la consommation d’énergie des stations de traitement des eaux
Saur annonce le lancement du partenariat avec la société française Purecontrol dont l’objectif est d’optimiser la consommation d’énergie des stations de traitement des...
Juin 20 2022
Purecontrol labellisé “Solar Impulse Efficient Solution” pour sa solution de pilotage
La solution de pilotage de Purecontrol a reçu le label “Solar Impulse Efficient Solution”, récompensant les solutions profitables pour la protection de...
Avr 04 2022
Rennes Métropole a choisi Purecontrol pour optimiser la gestion de ses stations d’épuration
Rennes Métropole a donc choisi Purecontrol pour les aider à optimiser l’efficacité de leurs équipements grâce à l’analyse des consommations énergétiques et la...
Déc 27 2021
Purecontrol met les gaz | Méthanisation
“Avec ses solutions d’analytique et de pilotage intelligent, elle permet aux industriels, aux régies de l’eau, sociétés privées en charge […]”
Juil 02 2021
1ère levée de fonds de 1.7M€ pour Purecontrol
Purecontrol poursuit son fort développement et vient de réaliser un nouveau tour de table portant ainsi les investissements cumulés à 1,7 M€.
Mai 03 2021
Purecontrol labellisé « Greentech Innovation » par le Ministère français de la transition écologique
La société Purecontrol est honorée d’être sélectionnée parmi les 45 premières entreprises françaises dans le domaine de la transition écologique dans la catégorie...